SOUTENONS Gérald Martinez, qui souffre d'une névralgie et se soigne avec du Bedrocan, médicament sous forme de fleurs séchées de cannabis thérapeutique à base de cannabinoïdes, riche en CBD, mais interdit en France

 

Lettre de Gérald Martinez

 

Routier de profession et par passion, je suis en invalidité depuis 2001, souffrant d'une névralgie doublée de symptômes de la fibromyalgie ; les troubles sont nombreux (fatigue matinale, migraine, troubles de la mémoire, vertige, malaise, sensation de recevoir des décharges électriques dans les testicules toute la journée,...).

 

Ma vie devient un combat contre ma maladie. Après un parcours chaotique de près de 15 ans, entre analyses et de multiples traitements lourds et invalidants, mon état général ne s'est pas amélioré.

 

Depuis le mois d'avril j'ai trouvé un médicament qui me permet de soulager mes douleurs et de revivre comme avant. Ce médicament est le Bedrocan, du cannabis thérapeutique à taux très faible en THC mais avec un taux élevé en CBD (cannabidiol), vendu aux Pays-Bas mais interdit en France. Mon médecin reconnait le bienfait de ce médicament sur ma personne et me prescrit mensuellement 90 grammes de Bedrocan. Depuis cette date, je me rends tous les mois à Maastrak en voiture pour acheter mon médicament et je reviens en France.

 

Le 20 août dernier, de retour de Maastrak je suis contrôlé par les douanes, mon médicament est saisi sans autre explication que :« le cannabis est interdit en France ». Mais aucune poursuite judiciaire n'est intentée contre moi.

 

Pas de procès en perspective. Je n'aurai même pas l'occasion de plaider mon cas. Je retourne en France sans mon médicament, désemparé, affolé à l'idée de revivre ces moments terribles de souffrance. Depuis je suis dans un état moribond, je survis, je me shoote aux médicaments et au haschich pour oublier mes souffrances. J'attends ma pension pour retourner à Maastrack pour me soigner. Mon médecin m'a délivré une nouvelle ordonnance, je n'en peux plus de souffrir ! J'ai pris ma décision, je vais rester à Maastrack un moment pour soulager mes douleurs sans risque. Mes ressources sont très faibles, le médicament coûte cher, je n'ai pas les moyens de payer un hébergement.

 

Je vais vivre comme un clochard mais comme un homme libéré de ses souffrances... Ne dit-on pas que la santé c'est ce que l'on a de plus précieux ! Je ne suis pas le seul en France à souffrir de la prohibition du cannabis médical, il faut qu'une prise de conscience soit faite sur nos cas.

 

Monsieur Martinez Gérald, 06 41 13 43 35

 

Afin de m'aider financièrement, mes amis du CIRC Lyon ont créé une cagnotte ouverte à tou-te-s : https://www.lepotcommun.fr/pot/sicm55r5 Aidez-moi ! Merci de votre soutien !

J’ADHÈRE MAINTENANT !
J’ADHÈRE MAINTENANT !

"Cannabis Circus"

l'émission radiophonique

du CIRC Lyon

sur Radio Canut

102.2 FM

les lundis soirs

de 21h à 22h

EN DIRECT

CIRC TV

la télé du CIRC

 

Diffusion interrompue par YouTube depuis le 23/04

L'actu du CIRC Lyon et du cannabis sur Facebook

 

CIRC Fédé

CIRC Centre